Accueil Forums Galerie [Fanfiction] LA CHUTE DE CHROMAPOLIS

Ce sujet a 8 réponses, 3 participants et a été mis à jour par lenaicU lenaicU, il y a 2 mois et 1 semaine.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages
  • #24249
    lenaicU
    lenaicU
    Participant

    Chapitre 1 : Présentation

    Enfin atteint ce niveau 50. Le niveau requis pour pouvoir entrer dans l’Escadron Esturgeon.

    Qu’est-ce que l’Escadron Esturgeon ?
    Il s’agit de l’armée de Chromapolis. C’est eux qui nous protègent et veillent aussi aux respects des lois. Il y a encore 200 ans, ils n’étaient qu’une dizaine mais depuis qu’ils ont changé de général, ils se mettent à recruter parmis les volontaires. Seule critères : Être niveau 50 et avoir 240.

    Je m’appelle Asriel. Et j’ai 241 ans. Et aujourd’hui je postulerai pour rejoindre leurs rangs. Je ne vous cacherai pas que je suis sur-excité. Rejoindre l’Escadron est mon rêve depuis que je suis tout petit. Une fois que j’avais atteint l’âge requis pour commencer à faire des matchs classiques, j’y passa tous mon temps libre, encore plus quand j’ai eu accès aux matchs pro.

    J’étais en train de manger dans un fast-food à la place centrale de la ville, comme la plupart du temps. Mes parents travaillent toute la journée si bien que je ne les vois quasiment jamais. Mais je leur ai envoyé un message tout à l’heure.

    Je fais partis aussi d’une petite guilde. On s’y fait des matchs entre nous pour s’entraîner ou des matchs contre d’autres guildes. Ou juste se trouver des coéquipiers pour faire des matchs pro. En parlant de ces derniers, j’aime bien plutôt tous les mondes, mais j’ai une préférence pour l’Expédition Risquée. Bien qu’après chaque marche j’ai la musique du stand mobile dans la tête.

    Je me débrouille bien aussi avec toutes les armes, mais apparemment je m’en encore mieux quand j’ai un snipeur. Là dedans, j’ai une préférence pour le Concentraceur Zoom Bento.

    Ah. Aussi il y a les Octalings. Bien que très discret depuis que l’Escadron Esturgeon les ont remis à leur place il y a 200 ans, on sait tous qu’ils veulent toujours se venger. Il y a même une rumeur, qui dirait que Ayo, l’une des deux Calamarzones. Elle a disparu des écrans sans prévenir du jour au lendemain, alors que sa carrière était au sommet. Sa partenaire, Oly, continue de présenter les chroniques seule.

    Personnellement ça me dérange, je l’ai vu seule la plus grande partie de ma vie seule. Mais je sais que ça choque toujours la génération au dessus. Je les entends en parler de temps en temps à la Squid Institut.

    Enfin bref. L’heure est venue pour moi de faire ce que j’ai toujours rêvé de faire depuis que je suis sorti de l’œuf. Je sorti donc du Squid Donal et parti en direction du QG de l’Escadron Esturgeon.

    À suivre

    Très court chapitre (430 mots) pour poser le contexte.

    Et oui je n’ai toujours pas fini ma première fanfiction Splatoon que j’en sort la suite indirecte X)

    On remarquera aussi mon incroyable faculté à trouver des noms.

    Pour ceux qui sont nostalgique de U, ne vous inquiétez pas on la retrouvera en temps que personnage secondaire.

    Rythme de publication : Indéterminé.

    Vous l’aurez compris, cette fanfiction se passe deux cents ans après Numéro 11.

    Sur ce : À plus tard calamar !

    #24268
    lenaicU
    lenaicU
    Participant

    Chapitre 2 : l’Escadron Esturgeon

    Le QG de l’Escadron Esturgeon ressemblait, depuis l’extérieur, à une maison à trois étages. Mais il ne faut pas s’arrêter aux apparences. Je sais que ce QG est comparable à un iceberg. La plus grande partie est sous le sol.

     

    Je resta devant le bâtiment, en le regardant d’un air Déterminé avant de m’avancer vers l’entrée.

     

    Là bas je me fit arrêté par un garde portant la tenue de l’Escadron : Une sorte de gilet vert fluo avec des banderoles réfléchissante.

     

    Garde : Bonjour. Je peux t’aider ?

     

    Asriel : J’aimerais rejoindre l’Escadron Esturgeon.

     

    Garde : Hehe. Tu as l’air déterminé toi. Tu as intérêt à l’être si tu veux pouvoir y arriver. Mais bon. Attends ici.

     

    Il pris une sorte de talkie-walkie accroché à son gilet et parla dedans quelques secondes. Un autre membre de l’Escadron sorti du QG quelques secondes plus tard.

     

    Membre : Alors c’est lui le volontaire ?

     

    Garde : Oui Capitaine !

     

    Membre : Très bien. Je suppose que tu connais déjà toute les conditions, volontaire.

     

    Asriel : Heu… Oui !

     

    Je sortis la casquette légendaire (réplique) que m’avait donné Charbitre, preuve que j’avais atteint le niveau 50. Le capitaine la pris pour vérifier qu’il s’agissait d’une vrai (réplique) puis me la renda.

     

    Capitaine : Très bien entre et suis moi.

     

    Il rentra à l’intérieur du QG et je le suivi, toujours aussi résolu. Nous entrâmes dans l’un des ascenseurs qui descendait à l’étage 31, apparemment. En observant le capitaine, je vis qu’il était plutôt jeune enfaite. Environ 480 ans, je dirais. Mais ce n’est pas bizarre, enfaite. Ils n’étaient qu’une dizaine quand ils se sont mis à recruter. Certe, il n’y a pas de limite d’âge pour rejoindre l’Escadron, mais il y a pratiquement que les inklings de ma génération qui sont intéressés.

     

    Nous arrivâmes enfin au 31e étage, dans une grande salle éclairée par des néons. Cela semblait être un centre d’entraînement, vu les cible sur les murs, mais il n’y avait personne encore. Nous traversâmes donc ce gymnase pour entrer dans un bureau beaucoup plus petit. Dedans il y avait un bureau évidemment, deux chaises, de part et d’autre de ce dernier, ainsi que plusieurs dossiers dans une bibliothèque sur le mur. Le capitaine s’assit au bureau et me fit signe de m’assoir en face, ce que je fis.

     

    Capitaine : Bon. On va commencer par le commencement. Je sais que tu es niveau 50, mais quel est ton nom, volontaire ?

     

    Asriel : Je m’appelle Asriel Reemur, monsieur.

     

    Capitaine : Très bien. Je suis le capitaine Numéro 13, chargé des recrutements. Tu le sais peut-être, mais l’Escadron Esturgeon est divisé en 11 équipes, ayant toutes une spécialité différentes.

    L’équipe 2 sont des snipeurs d’assaut.

    Les 3 sont des tireurs qui s’occupent de la sécurité civile.

    Les 4 sont des tireurs léger, pour les reconnaissances.

    Les 5 sont des rouleaux rapide, pour les contre-attaques.

    Les 6 sont des tireurs de seconde ligne.

    Les 7 sont des rouleaux lourds, de première ligne.

    Les 8 sont les lanceurs spécialisés dans les dégâts de zone.

    Les 9 sont des tireurs léger, pour les contre-attaques qui suivent généralement les 5.

    Les 10 sont des snipeurs défensifs, restant beaucoup avec les 11, snipeurs défensifs et d’infiltration.

    Et pour finir les 12, ingénieurs et informaticiens. Tu as suivi ?

     

    J’hocha la tête. Je sais également qu’il n’y a plus d’équipe 1, du à la disparition de leur capitaine du même nombre.

     

    Numéro 13 : Bien. Maintenant que cela est dit, il est tant pour toi de passer des tests qui ont pour but définir à quelle équipe tu sera affecté. Ne t’en fais pas, on va juste te demander de faire exactement neuf matchs pro, et à chaque série de trois matchs tu changeras de type d’arme, compris ?

     

    Asriel : Compris.

     

    Nous ressortîmes donc du QG direction la place centrale de Chromapolis. Comme tous les jours, il y avait beaucoup de personnes à cette endroit et être suivi d’un capitaine de l’Escadron Esturgeon était un peu stressant.

     

    Je commença ma première série avec mon rouleau carbone en mode défense de zone. Pas de soucis à ce niveau là. Je suis rang S. Je connais plutôt bien toutes les stages avec ce mode de jeu. Après avoir pris l’équipe ennemis à revers sur le Passage Turbo et sécurisé la zone, je monta du côté adverse afin de les attendre derrière un coins. Ou encore quand je délogeais les snipeurs adverses dans Galerie Guppy à coups de bombe ballons surprises.

     

    Ensuite vint le tour de la série avec un lanceur. Je choisis un liquidateur pro, et fit plusieurs doubles voir triples kill.

     

    Mais c’est à la dernière série que je remarqua une jeune femme en dehors des terrains qui semblait me regarder. Je la voyais pas assez distinctement pour la décrire, mais ses tentacules étaient bleu ciel et elle semblait porter une casquette légendaire (réplique). J’essaya de l’ignorer et de me reconcentrer sur le match. Mais pour avoir jeté quelques regards furtifs vers elle, je su que c’était bien moi qu’elle fixa.

     

    À la fin de mes séries, j’avais fait 7 victoires dont 3 par K.O et bah 2 défaites. Le capitaine de l’Escadron Esturgeon revint me voir.

     

    Numéro 13 : Bon. J’ai inscrit tous tes résultats. Rassure-toi, tu es pris. Après je dois donner ces résultats aux autres capitaines pour qu’on puissent t’attribuer une demain. On te donnera cette information demain. Part contre j’ai deux trois questions pour toi : Tu veux devenir membre à plein temps ou juste réserviste ?

     

    Asriel : Temps plein.

     

    Numéro 13 : Très bien. Et ensuite : As-tu des préférences pour une équipe ?

     

    Asriel : Non pas spécialement…

     

    Il nota mes réponses sur son calepin et me salua avant de repartir vers le QG. Je ne pu m’empêcher, une fois rentré chez moi, de pousser un cri de joie.

     

    À suivre

     

    Nyeh heh heh. Il y a eu un indice qui peut déjà donner à quelle équipe sera affecté Asriel. L’avez bous trouver ?

    #24274
    Splat488
    Splat488
    Participant

    Encore une bonne fan-fic en prévision  :squid: , par contre c’est vrai qu’il faudra terminer numero 11 quand même.

    #24460
    lenaicU
    lenaicU
    Participant

    Ouais ouais je sais…

    Chapitre 4

    Ça fait maintenant une semaine que j’ai rejoint l’Escadron. Et les choses changent beaucoup des repères que j’avais.

    C’est Chara, en tant que tutrice, qui doit m’entraîner et on a déjà vu les prises en mains.

    Les armes « héroïques » sont bien différentes que celles que je connaissais. Pour les snipeurs que j’avais testé, ils se chargeaient aussi rapidement qu’un Concentraceur, mais avaient deux fois plus de portée et possédaient également un set de trois armes secondaires : Les Bombes Spash, les Détecteurs et les Bombes Curling. Bien sûr, la portée de chacune de ces armes était amélioré et la bombe curling glissait beaucoup plus loin.

    Chara m’a dit qu’elle utilisait un autre type de snipeurs, qui se rapprochait d’un Extracteur à portée doublé également et avait un Mur d’Encre, des Mines et des Traqueurs comme set d’arme secondaire. Pour ce que j’en ai vu, le mur d’encre a plus de PV, la mine et le traqueur une plus grande portée d’explosion et se dernier a également une meilleure autonomie.

    On a également vu le combat rapproché, sans aucune arme. Au départ, j’étais plutôt réticent à devoir frapper ma tutrice, mais après avoir été maîtrisé et plaqué au sol en trois secondes pour la quatrième fois, j’ai décidé de m’y lancer. Bien sur le résultat fût le même. Chara a beau rire tout le temps, elle est d’un sérieux extrême en combat.

    J’ai également rencontré un ami de Chara : Sylphio. C’est un garçon de son âge qui est dans l’équipe 12. Apparemment lui s’occupe de l’informatique de la ville mais aussi de robots de combat. Ce qui fait de moi le plus jeune de la bande, avec environ vingt ans de retard.

    Le rythme est un peu dur à tenir au début, mais maintenant j’ai l’habitude. Ça fait deux jours que Chara n’a pas eu à débarquer dans le dortoir des garçons pour me réveiller. Et temps mieux. J’ai remarqué un garçon qui rougissait toujours quand ma tutrice est dans le coin.

    Enfin bref ! Aujourd’hui, on était en train de s’entraîner aux tirs contre cible en mouvement. La portée de mon arme étant plus importante, j’ai eu un temps d’adaptation. Mais quand tu comprends le truc, tout va beaucoup mieux. Au point que j’atteinds toutes les cibles. Chara aussi. En head-shot. Elle me regardait avec un petit sourire.

    Asriel : C’est bon pas la peine de frimer.

    Chara (en éclatant de rire): Ouaip. Mais c’est toujours drôle quand tu as cette réaction.

    Membre de l’équipe 11 : Hé ! Vous savez la nouvelle ? Ce soir il y a duel d’infiltration !

    Chara : Vraiment !? Cool !

    Asriel : Duel d’infiltration ?

    Chara : Oui ! Ça s’apparente un peu à un capture l’étendard ! L’équipe est divisé en deux et chacune de ses équipes doivent voler le drapeau de l’autre ! Point triple si le porteur du drapeau n’a pas eu à de battre avec un adversaire dans le camp ennemis !

    Asriel : Ça a l’air cool…

    Chara : Ça l’est ! Ça se passe dans le labyrinthe et c’est toujours très fun ! Mais en attendant, tu as droit à ton mangeage de poussière quotidien.

     

    Elle me fit un clin d’œil en disant ça et je lui répondu par une grimace. Même en suivant ses conseils, je me faisait toujours plaqué au sol en trois secondes. Ça ne rata pas.

     

    Chara : Trop lent~

    Asriel (un peu étouffé car Chara s’est assise sur sa poitrine) : Non ! C’est toi qu’est trop rapide. Je n’ai même pas le temps de faire quelque chose !

    Chara : Tu penses vraiment qu’en 1v1 quelqu’un te laissera agir en premier ?

    Asriel : Gnn…

     

    J’essaya de bouger mais ma tutrice se contenta de me donner une tape sur la tête sans bouger d’un centimètre.

     

    Chara : Nope ! Où est-ce que tu as fait une erreur cette fois ?

    Asriel : Gnn… heu… j’ai pas réagi assez vite ?

    Chara : Ex-acte-ment. Aller je te libère. Rendez vous vers 19h pour manger !

     

    Elle se leva enfin puis partis vers le dortoir des filles.

    À suivre

    #24462
    Ink_Alexia
    Ink_Alexia
    Admin bbPress

    Oh oui la suite :squid:

    Bonne continuation  !

    #24929
    lenaicU
    lenaicU
    Participant

    <p style= »text-align: justify; »>Enfin le chapitre 5</p>
    <p style= »text-align: justify; »>
    Le labyrinthe en dessous du gymnase se composait en réalité de trois étages différents des un des autres mais qui était tous symétrique d’après un axe horizontal qui passait par le centre.</p>
    Pour ce duel qui concernait que l’équipe 11, nous avions été divisé en deux équipes d’une dizaine de membre chacune, la A qui était rose et la B, de couleur verte.

    J’étais dans la « base » de la A, à l’étage 0. Ça portait le nom de « base » mais en réalité c’était juste une grande pièce carré avec une sortie qui menait dans le labyrinthe.

    Au centre il y avait une sorte de carte holographique du terrain, qui montrait à la fois les trois étages. J’étais en train de l’observer pendant que Chara m’expliquait les règles.

    Chara : En soit les duels d’infiltration se rapproche beaucoup de la défense de zone. Il y en a au total quatre dans tout le terrain.

    Elle me montra les salles qui s’affichaient en blanc sur la carte. Il y en avait une au premier étage, deux au niveau zéro et une à l’étage -1.

    Chara : Le but est de contrôler le plus de zone le plus longtemps possible. Chaque zone contrôlée fait gagner un point par seconde à ton équipe. Une partie dure dix minutes. Pour gagner, faut avoir plus de points que l’équipe adverse à la fin du chrono ou infliger un K.O à l’équipe adverse.

    Asriel : Comment on fait ?

    Chara : Deux moyens. Un, si on a quatre fois le nombre de secondes restantes point de plus que l’équipe adverse.

    Asriel : Heu… Quoi ?

    Chara : En gros pour exemple il reste cent secondes. Si on a quatre cents points de plus que l’équipe adverse, on gagne par K.O. Bien sûr c’est impossible car à partir de moins de 180 secondes cet façon de gagner est bloquée.

    Asriel : Ah je vois… Et l’autre manière ?

    Chara : On a capturé toutes les zones pendant plus de une minute. C’est de loin le K.O le plus difficile à obtenir. Tu peux voir le temps qu’il reste sur tous les écrans qu’il y a sur les murs tu peux pas les louper.

    Effectivement, sur le peu de mur que je pouvais voir pour le moment, il y avait des tuyaux sur le haut avec un dessous un petit écran de vingt centimètres de long pour dix de hauteur qui affichait « [10;00] »

    Chara : Pour gagner des points, on peut soit prendre des zones, ce qui rapporte directement cinq point, soit prendre des « balises » ennemies.

    Elle pointa sur la carte des sortes de ronds vert. Il y en avait trois par étage, situé symétriquement aux ronds rose, que je déduis être nos balises.

    Chara : Détruire une balise ennemi rapporte dix points multiplié par le nombre de zone possédé. Mais cela rapporte le double des points si tu n’as liquidé aucun adversaire depuis la dernière fois que tu es réapparu. Les balises détruitent réapparaissent après trois minutes. Voilà tu as les bases. Ah aussi, les armes qu’on a son aléatoire. Oh et les cartes sont visibles seulement dans ta base ou une zone.

    Je lui répondis que j’avais compris et observai la carte pendant encore un moment. Le terrain à beau être grand, le labyrinthe ne comporte aucun cul de sac.

    Une voie féminine s’éleva des hauts parleurs présents dans tous les coins du terrain.

    Haut-Parleur : Hum… Attention tout le monde. Ce duel d’infiltration va débuter sous peu. Dans trente secondes vous recevrez une arme héroïque aléatoire dont l’arme secondaire et spéciale le sont tout autant. À partir de ce moment vous aurez une minute pour décider d’une stratégie avec votre équipe. Il est interdit d’échanger son arme obtenue avec quelqu’un d’autre. Une fois cette minute écoulée, vous aurez trente seconde pour vous positionner avant que la partie débute enfin. Il est néanmoins possible de se faire liquider pendant cette période. Je crois que j’ai tout dit… Bonne chance !

    Après cela, une arme apparue dans mes mains. Il s’agissait d’un TurboBlaster avec des Bombes Curling et comme spécial une Pigmalance. On peut pas dire que j’étais gâté. Chara elle avait un Flexi-Rouleau avec comme arme secondaire une Brûme Toxique et une Armure d’Encre comme spéciale. Chanceuse.

    Comme nous étions que dix, la répartition a été plutôt rapide. Deux Inklings par zone, et deux à détruire les balises. Ma tutrice et moi avant été affecté à la zone de l’étage -1, car il y avait généralement le moins de personnes, les balises de l’étage 1 étant plus facile à atteindre.

    Dès que nous pûmes sortir, je suivi Chara jusqu’à se retrouver à une vingtaine de mètres devant l’une des deux entrées de la zone. Je jeta un coup d’œil au chrono le plus proche. « [00;10] ».

    Chara : Bon. Dès que la zone sera dévérouillée, il est extrêmement probable qu’on ai à affronter des ennemis. Ce qu’on va faire c’est que je passe en première ligne pendant que tu canardes avec ton blaster ok ?

    Je lui répondis d’un hochement de tête en regardant le chrono. À la seconde même où il passa à zéro je lançai une bombe curling en plein dans la zone afin de permettre à Chara de rapidement forcer et faire une attaque verticale. Je la rejoint en calanageant jusqu’à arriver au centre de la zone.

    Ma tutrice ne bougeait pas. Manifestement, notre premier offensive n’avais pas réussi à liquider nos ennemis.

    Chara : BAISSE-TOI !

    Je m’exécutai par réflexe et esquivai ainsi que justesse un puissant lancé de Brume Toxique de ma tutrice. Je me retournai et vit que deux Inklings verts avaient été pris dedans et les liquidai rapidement à l’aide de mon blaster. Chara resta sur ses gardes pendant quelques secondes avant de se mettre à encrer la zone.

    Une fois cette dernière prise, une carte holographique apparu au centre de la zone. Les rectangles blanc étaient maintenant de couleur rose ou verte, en fonction de l’équipe qui les avaient prisent. La carte indiquait également les emplacement des Inklings liquidés, qu’importe leur équipe. Sur les murs en dessous des écrans chronomètres se tenaient deux autres écrans de même dimension juxtaposés, sur lesquels était affiché les scores des équipes.

    Chara : Manifestement ils ont aussi une formation 5-2. Et on est en désavantages zones. On est les seuls à avoir réussi à prendre la notre. Ce qui veut dire que si on la perd…

    Asriel : Le K.O se rapprochera à chaque seconde.

    Chara : C’est ça. T’apprends vite hihi.

    Asriel : Hey j’ai bien atteint le niveau cinquante tout de même.

    Chara : Ouaip et je te félicite. Mais bon restons sur nos gardes. Comme tu viens de voir, il est facilement possible de contourner un duo ici. Surveille bien ton entrée je surveille la mienne.

    Nous nous mîmes dos à dos, chacun pointant son arme dans le passage entre les deux murs.

    Chara : Quand tu es dans une zone que ton équipe contrôle, ta jauge spéciale se remplie automatiquement. Mais quand t’es en désavantage zone, elle se remplie cinquante pourcents plus rapidement.

    Asriel : Compris.

    Il se passa cinquante secondes ainsi sans rien ne se passa. Du moins à notre étage. Notre équipe essayait de prendre l’une des zones de l’étage zéro. Même les deux baliseurs y étaient.

    Chara : Asriel, tu as une Pigmalance non ?

    Asriel : Oui pourquoi ?

    Chara : Les règles stipulent que tu as le droit de faire des tirs inter-étage avec. Ça veut aussi dire qu’il est pas impossible qu’on essaye de nous liquider avec une Pigmalance depuis un étage supérieur également. Essaye de les aider là haut en liquidant quelqu’un.

    Je déclancha mon arme spéciale. Durant le cour laps de temps où on pouvait voir les silhouettes des adversaires à travers les murs, je vis qu’ils étaient trois dans la zone qu’essayaient de prendre mes alliés.

    Je lâchai le jet continu sous pression à travers le plafond. L’attaque venant du sol, j’ai eu le temps de liquider un ennemi par surprise, mais je n’arrivai pas à trouver où les deux autres s’était cachés avant que ma jauge spéciale soit vide.

    Quelques secondes plus tard, j’entendis le son d’une capture de zone venant de la carte holographique. Un coup d’œil me confirma qu’on avait capturé la zone.

    Nous étions plus en désavantage zone, mais nous avions pris du retard sur les points, ce que les baliseurs essayaient de combler.

    J’avais passé trop de temps à regarder la carte et Chara me rappela à l’ordre. Je lançai une bombe curling qui rebondit deux ou trois fois avant d’exploser dans le vide.

    Asriel : … Je passe devant en éclaireur.

    Je sorti de la zone côté vers sans encrer sous les protestations de ma tutrice et m’enfonça dans le labyrinthe.

    De mémoire, il y avait une balise pas loin. Je la trouvai et la détruisi avant de continuer.

    Je fit attention à chaque tournant et trouvai même une deuxième balise par hasard.

    Mais au moment de revenir vers la zone, je vit une traîné d’encre verte sur le sol. Je la suivi jusqu’à me retrouver devant le dos de quatre Inklings ennemis. Je leur envoyai discrètement une bombe curling qui explosa pille comme il faut, faisant un quadruple kill.

    Asriel : Ça doit piquer.

    Je retournai dans la zone en regardant en chemin le temps qu’il restait. Trois minutes quarante.

    Lorsque je revins dans la zone, je n’échappai pas au savon que me passa Chara. Elle semblait furieuse que je l’ai laissé défendre la zone seule pour être partis en solo, mais en même temps semblait se forcer.

    Pendant que j’étais partis, notre équipe avait capturé une autre zone et était revenu au score, d’où la tentative de l’équipe adverse pour nous reprendre cette zone.

    Vers la dernière minute eu lieu le dernier push de l’équipe adverse. Ma tutrice avait lancé son bouclier d’encre pour tanker un snipeur tandis que moi j’envoyai des tirs en pleine face d’un rouleau qui nous avait contourné.

    Au final, la dernière seconde s’écoula.

    Haut-Parleur : C’est fini ! Victoire de l’équipe A avec quinze points d’avance !

    Je me laissai tomber par terre pour m’assoir.

    À suivre

    Boom. 1668 mots

    #25011
    lenaicU
    lenaicU
    Participant
    Attention
    Ce chapitre de cette fanfiction va parler du mode Salmon Run de Splatoon 2 ainsi qu’évoquer brièvement des fonctionnalités du mode Solo. Le jeu étant sorti récemment, il est préférable de ne pas lire ce chapitre si vous voulez découvrir ces nouveau mode de jeu par vous même !
    Vous êtes prévenus !

    Chapitre 6

    Ça fait maintenant sept jours que la partie de duel d’infiltration a eu lieu. L’entraînement a continué de plus bel et comme à son habitude, ma tutrice ne me faisait aucun cadeaux.

    Bien que l’équipe 11 soit principalement une équipe de snipeurs, chacun d’entre nous doit savoir maîtriser une seconde arme principal héroïque, au cas où on doivent s’en occuper. Je sais que Chara a un Rouleau Carbone Héroïque en seconde arme principal, mais moi j’hésite encore entre un Double Encreur Héroïque et un Liquidateur Héroïque. Ma tutrice a dit qu’on ne pouvait avoir qu’une seule arme héroïque secondaire et j’ai du mal à faire mon choix.

    Du coup je suis allé tester des répliques dans le hall du nouveau Square de Chromapolis. Je venais de terminer une mission bazookarpe quand je reçu une transmission de mon amie.

    Chara : Hey Az’ ! Rapplique vite y’a du nouveau ! Notre avant poste sur les îles salmonoïdes est en difficulté, les attaques se font de plus en plus violente et on a été désigné parmis ceux qui doivent aller les aider grouille !

    Les îles salmonoïdes. J’en ai entendu parler plusieurs fois. C’est là-bas que Mr. Ours envoi les membres de son agence pour y récolter des œufs dorées. Mais cela est possible justement parcequ’on a un avant poste là-bas.

    ~|~

    Nous étions sur un des navires de l’escadron. Je dirais qu’il ressemble à un cuirassé de l’avant-déluge, mais comme c’est un sujet qui ne m’intéressait pas trop, je m’y connais pas trop.

    Nous étions au total un peu plus de vingt-cinq, avec au moins un membre de chaque équipe, à attendre sur le pont tandis qu’un employé de Grizzco Industries nous menait à bon port.

    Nous avions également de nouvelles tenues de combat. Il s’agissait d’une sorte d’armure auto-régénératrice, qui se brise lorsqu’on a pris trop de tir ennemi. Lorsque cela est le cas, on doit rapidement se mettre à couvert le temps que le bouclier se recharge, sinon c’est la liquidation.

    De plus, à la place de notre réservoir d’encre habituel, nous avions des sortes de bouées de sauvetage. D’après Chara, c’est pour compenser le manque de plots de déploiement sur les îles salmonoïdes. Lorsqu’on est liquidé, notre esprit reste dans la bouée et si un allié tir dessus, on peut réapparaître à l’emplacement de notre bouée.

    Mais bien sûr si il n’y a aucun ennemi proche et qu’on se fait tous liquider, ça pose problème.

    Chara : C’est pour ça que l’on ne s’aventure jamais dans les îles seul.

    Nous finîmes par arriver à l’avant-poste de l’Escadron Espadon. Et nous étions clairement pas prêt pour ce que nous vîmes.

    Lorsque nous super-sautâmes devant avec nos armes de service, l’entrée était dévastée et il y avait de l’encre verte dans tous les sens. Nous suivîmes le capitaine de notre groupe, un ancien de l’équipe 7. L’intérieur était pas mieux. Toutes les lumières étaient éteinte et nous étions obligé de suivre les membres des équipes 5 et 7, qui ouvraient le chemin avec leurs rouleaux.

    Les seuls lampes qu’on avait étaient celle qui se trouvait sur les lanceurs héroïque ainsi que les tentacules d’un membre de l’équipe 3, manifestement un « des abisses », un caractère qui se fait de plus en plus rare.

    Un Inkling « des abisses » est un Inkling dont les tentacules produisent de la lumière quand il fait sombre. Il y a deux cents ans, un Inkling de 140 ans sur dix dans Chromapolis était un « des abisses », mais maintenant, ils sont trois fois plus rare. Il apparaît que l’une des générales de l’Escadron en est une, mais je n’ai jamais eu le courage de lui demander la seule fois où je l’ai vue.

    Mais revenons à notre mission.
    Cela fait dix minutes que nous somme dans cette base et nous avons croisé absolument personne. Ami comme ennemi.

    Nous nous arrêtâmes dans une grande salle pour faire une pause. Notre capitaine prit son talkie-walkie pour communiqué avec le QG tandis que je rejoins Chara et m’assis à côté d’elle.

    Chara : Qu’est-ce qui a bien pu se passer ici…

    Asriel : Aucune idée…

    Chara : C’est trop… Vide. J’aime pas ça…

    Elle semblait avoir un peu peur, ce qui me fit bizarre. D’habitude elle est du genre blagueuse et chipie, pour devenir d’un sérieux mortel en combat. Mais avoir peur comme ça ? Je ne pensais pas ça possible venant d’elle…

    Capitaine : Ils répondent pas… Sûrement un problème dû à la météo en mer. Bon. On va essayer de rallumer la lumière pour commencer ! Je crois me souvenir où est le générateur principal, suivez moi.

    Nous repartîmes donc. Chara et moi étions au bout du cortège et cette dernière n’arrêtait pas de lancer des coups d’œil derrière nous dans la pénombre. J’hésitai légèrement avant de lui prendre la main. Elle parue surprise puis se laissa faire.

    Ça fait bizarre. En soit elle a vingt ans de plus que moi, mais avec les différences de croissance, cela ne représente qu’un an à l’échelle des humains, dont les chercheurs soupsonnent que nous sommes issus. D’autre disent qu’on viens des calamars. Personnellement je sais pas.

    NdA :
    Vous êtes libre de croire ce que voulez, mais cette fanfiction n’a pas pour but de raviver des débats entre les théories.

    Nous finîmes par atteindre le générateur, que le capitaine réactiva. Il crashota un peu avant de se réactiver. Les lumières clignotèrent quelque secondes avant de se ralumer complètement.

    Et avec, le son d’une armée de salmonoïdes endormie qui se réveillait.

    À suivre

    #25435
    lenaicU
    lenaicU
    Participant

    Chapitre 7

    Capitaine : Évidemment. Bon. On va faire simple. Je pense qu’on va devoir éliminer tous les salmonoïdes présent dans l’avant poste. Et pour ça la meilleure solution est de les attirer tous ici.

    Membre de l’équipe 7 : Capitaine, ils vont déjà tous venir par là non ?

    Capitaine : Ils savent que nous sommes ici donc oui. Mais je ne pense pas que l’ont puisse tous les faire venir sans rien faire. Pour tous les attirer, nous devons leur voler les œufs dorés que peuvent looter certain d’entre eux.

    Il nous regarda tous un à un pour voir si nous avions compris.

    Capitaine : Bien. Nous somme vingt-cinq, dix qui défendent et liquide les salmonoïdes qui approche de notre « base » si on peut appeler ça tel quel, et quinze qui partiront à la chasse aux œufs et, si possible, de bouées alliés. On se relayera.

    Nous hochâmes la tête. Le premier roulement de chasseur partit peut avant la première vague de salmonoïdes plutôt faible.

    J’avais choisi de rester en défense avec Chara, comme nous avions tous les deux des Concentraceur Héroïque comme arme principale. Mais si jamais on en a besoin, nous avions également nos secondes armes héroïques sous la main.

    La technique pour porter plusieurs armes en même temps sans s’encombrer est très répandu. Elle utilise le fait que les armes peuvent se liquifier lorsqu’on calanage par exemple. Bien sûr, cette technique est interdite hors de l’Escadron.

    Mais bon. Du coup j’avais également des Doubles Encreurs Héroïque tandis que Chara a « voulu se faire un kiffe », comme elle dit, en prenant un Para-encre Héroïque. Pourquoi pas après tout.

    Pour en revenir à notre défense, nous avions plusieurs rouleaux avec nous, ainsi que deux ou trois lanceurs et deux badigeonneur. Et ça marchait.

    Plusieurs fois des autres membres revenaient avec des œufs dorés qu’ils portaient dans leur bouée et switchaient avec des membres de défense, qui partaient en chasse.

    Chara : Prochaine rotation on y va.

    Asriel : Compris.

    Nous dûmes défendre deux nouvelles vagues de Salmoches avant de pouvoir switcher avec deux chasseurs. Chara partit devant avec son para-encre héroïque et je la suivi en changeant également d’arme.

    Ça m’étonnait toujours cette manière qu’a ma partenaire d’équipe de devenir d’un sérieux aussi total lors qu’un combat. Comme si elle ne ressentait plus aucun sentiment. Ça ne l’a pas empêché de rire sadiquement quand elle a liquidé tous un banc de salmioches en projetant la voile de son para-encre.

    Voix : À L’AIIIIIID- !

    Asriel : Qu’est-ce que c’était !?

    Chara : Un allié en détresse. Ça venait de devant. On y va.

    Nous partîmes en courant en direction du cri avant de nous retrouver dans une grande salle ronde totalement encrée verte. Au centre, deux bouées qui flottaient sur l’encre en question, chacune contenant un œuf dorée.

    Chara : Reste sur tes garde.

    Elle ouvrit le chemin et s’y engagea. Je resta sans bouger, scrutant l’encre autour d’elle.

    Soudain, un mouvement. Un truc de gros. Qui arrivait derrière elle sur le côté.

    Même si je n’avais jamais fait de Salmon Run, j’ai tout de même lu le méga long formulaire. Et je savais ce qui fonçait sur ma tutrice.

    Asriel : CHARA ! À MON SIGNAL TU SAUTES EN AVANT !

    Chara : Heu… OK !

    Je parti dans la traîné d’encre qu’elle avait laissé derrière en continuant de surveiller les mouvements du salmonoboss.

    Asriel : CHARA ! MAINTENANT !

    Sans se poser de question, elle se jeta en avant en atterrissant en roulé boulé dans l’encre verte juste au moment où le Gobb jahissait de l’encre pour essayer de la… gober.

    Sans perdre une seconde, je sortis de notre encre pour le canarder. Le Gobb n’eu pas le temps de se replier qu’il fut liquidé, libérant trois œufs dorés.

    J’en pris un en voyant que Chara était allée réanimer les deux autres chasseur qui s’étaient fait avoir. Les trois me rejoingnèrent, ma tutrice prit un œuf en me remerciant d’un hochement de tête et nous repartirent à quatre vers la base.

    Le reste de la bataille fût dure, les vagues de salmonoïdes se faisant de plus en plus extrêmes. Lorsque nous constatâmes qu’il y en avait plus dans la base, nous fîrent un dernier tour affin de récupérer les derniers chasseur malchanceux et retournèrent à ma base.

    Capitaine : Bon. Le but premier de notre mission était d’aider les membres de l’avant poste contre les salmonoïdes. Et là bah… On peut dire que c’est un succès.

    Membre de l’équipe 8 : Mais et les membres de l’avant poste ?

    Capitaine : Nous signalerons cette absence au QG. Je ne sais pas pourquoi il n’y a personne mais cela m’inquiète.

    Membre de l’équipe 11 : Et les œufs dorés ?

    Capitaine : On les ramène pour Grizzco industries. Ça évitera à l’Escadron de devoir payer notre aller-retour.

    Nous repartîmes donc vers Chromapolis.
    À suivre
    #25484
    lenaicU
    lenaicU
    Participant

    Chapitre 8 

    La sirène retentit. Chara lâcha immédiatement son plateau repas et fonça vers l’escalier en m’entraînant avec elle.

    Asriel : Qu’est-ce qui se passe !?

    Chara : Il se passe qu’on nous attaque.

    Asriel : Hein !?

    Nous arrivâmes rapidement au -7eme étage, qui servait d’entrepôt pour les équipes de snipeur. Ma tutrice me lança mon Concentraceur Héroïque qui était équipé de la version 1.3 de la Pigmalance tandis qu’elle prit son Extraceur Héroïque.

    Chara : On a pas encore vu la procédure lors d’alerte comme ça. Donc suis moi et me lâche jamais. Capiche ?

    Asriel : Capiche.

    La voix de l’une des générales (un jour je me souviendrai de leurs noms. Un jour), je dirais celle de l’équipe 3, résonna dans tout le QG.

    Haut-Parleur : Ceci n’est pas un exercice. Une forte concentration d’Octalings et d’Octariens fortement armés a été repéré au sud-est de Chromapolis. Tout membre de l’Escadron Espadon doivent se rendre à la porte de la ville correspondante. Vous y retrouverez là bas vos capitaines d’équipe qui sont déjà en route. Les ingénieurs de l’équipe 12 nous affirme que nous avons trente minutes pour consolider nos défense.

    Équipe 2, 10 et 11 : Vous serez sur les toits haut-perchés de la zone.
    Équipe 3, 6 et 8 : Vous restez en seconde ligne.
    Équipe 4, 5 et 9 : Vous essayerez de flanquer.
    Équipe 7 : En première ligne.
    Équipe 12a : Derière les lignes alliés pour pouvoir contrôler vos drones à portée moyenne.
    Équipe 12b : Aux tourelles de défense.

    Je répète une dernière fois, il ne s’agit pas d’un exercice. Aller on se bouge !

    Chara m’entraîna à l’extérieur et nous super-sautâmes vers la porte sud-est de la ville. Cette dernière était également en état d’alerte, les lumières colorées habituellement clignotant en rouge. On entendait également la voix de la seconde générale dont je me souviens jamais le nom qui répétait les consignes de sécurité par dessus les sirènes.

    Le voyage dura cinq minutes.
    Là bas, il y avait déjà un nombre conséquent d’inkling qui se rassemblaient entre équipe respective, mettant des blocs de béton au milieu de la route pour arrêter la progression des véhicules, évacuant les résidents proche ou encore minant la zone.

    Chara : Ils ont du appeler les réservistes… Je sens que cette bataille sera pas de la tarte…

    Nous rejoingnèrent notre équipe au sommet d’un immeuble immobilier d’environ cinq étage je dirai, qui savait s’auto-gérer en absence de notre capitaine ce qui arrivait malheureusement beaucoup.

    Il y avait des gens que je connaissais pour les voire tous les jours, d’autre que je voyais de temps en temps et d’autre encore que n’avais jamais vu. Mais nous étions environ trente cinq apparemment dans l’équipe au total. Ce qui en fait la deuxième équipe la plus petite après la 12.

    Au niveau des armes, la moitié avait un Concentraceur ou un Extraceur. Le reste se composait des quelques Décap’ Express, quatre ou cinq Détubeur et un Bim Bam Boum MK. C’est pas une arme que j’aime beaucoup personnellement mais pourquoi pas après tout.

    ~🐙~

    Comment décrire le chaos d’un champ de bataille… Et bien… Disons qu’entre les explosions de bombes et les tirs dans tous les sens, on faisait passer les réflex avant de réfléchir.

    Les tourelles de défense marchaient à plein régime. Il en avait quatre type ici je crois.

    Il y avait le Multi-Missiles anti-aérien qui avait pour fonction de décimer les troupes ennemies volante,

    Le SplashMaker qui était mortier lançant les mêmes type de balle d’encre explosive qu’un Bazookarpe, avec plus de portée de tir, d’explosion contre une cadence plus faible.

    On avait aussi le Bastion, qui était un croisement entre un Extinteur pour la portée, une vitesse de charge d’un Badigeonneur XS et un temps de tir durant aussi longtemps qu’un Détubeur retient son tir dans l’encre.

    Et enfin les Canons qui tirent des obus qui explosent au contact d’un mur.

    Mais nous étions pas les seuls à avoir des armes spéciales. Certain octalings avaient une réplique exacte de nos Bazookarpe et essayaient généralement de nous lancer des explosions dessus.

    Si une explosion n’était pas suffisante pour nous liquider grâce à nos armures de combat, une deuxième bien placée pouvait faire de gros dommages. Et les liquidations alliés, c’est très risqué. Le plot de déploiement allié le plus proche est à trente secondes en super-saut et tu dois souvent attendre trente autre secondes pour pouvoir réapparaître, les plots de déploiement pouvant ressusciter que cinq Inkling à la fois.

    Mais en plus de cette longue pénalité d’élimination, nous étions largement en infériorité numérique. Nous étions à tout casser huit cents. Contre apparemment deux milles trente deux octariens et cinq cents octalings.

    Et bien que les octariens ne soit pas très doués, la première ligne ennemi était constitué de tentassins avec un bouclier frontal, ce qui niveau protection était plutôt pas mal disons le nous.

    Membre de l’équipe 11 : Il faut que l’on recule !

    Membre de l’équipe 11 : Surtout pas ! Nous nous batterons coûte que coûte !

    Membre de l’équipe 11 : Si on se fait tous liquider on perdra la position ! Autant reculer un peu pour la conserver !

    Je les écoutai se disputer du choix à faire en liquidant une octaling derrière la première ligne ennemi quand une troisième voix féminine se fit entendre.

    ??? : Vous avez tous les deux raisons. C’est pour ça qu’on va reculer en deux groupes sur l’immeuble là bas.

    Je regardai qui c’était rapidement pour voir qu’il s’agissait de notre capitaine d’équipe. Et maintenant que je pouvais la voir d’aussi prêt, je me souvins où je l’avais déjà vu. Le jour où j’ai rejoint l’Escadron.

    Elle portait exactement la même tenue que ce jour là, à savoir l’uniforme scolaire de la SquidInstitut, des tennis montante rouge et une casquette héroïque. Elle portait aussi des boucles d’oreilles sèches, mais ça doit être seulement pour l’esthétique. Et bien qu’elle avait les tentacules orange comme nous tous, les pointes comme ses yeux étaient azur.

    Membre de l’équipe 11 : Générale !? Qu’est-ce que vous faites aussi prêt du front !

    Capitaine de l’équipe 11 : J’allais pas rester sur une chaise à regarder cette bataille avec un ordinateur alors l’avenir de Chromapolis se joue peut-être maintenant.

    Membre de l’équipe 11 : Mais vous risquez de vous faire capturer !

    Capitaine de l’équipe 11 (en souriant) : Qu’ils essayent. Enfin bref ! ÉQUIPE 11 ! TOUS CEUX SUR MA DROITE VOUS RECULEZ JUSQU’À L’IMMEUBLE LÀ BAS ! LES AUTRES VOUS TENEZ LA POSITION JUSQU’À MON SIGNAL !

    L’équipe se divisa donc en deux. Chara et moi étions toujours en train de liquider les ennemis derrière leur première ligne mais ils avançaient toujours. Certain d’entre nous utilisèrent leur spécial pour se couvrir, comme ceux qui avaient un Lance-bombe, avant de partir.

    Capitaine de l’équipe 11 : Eh bien ce traité de paix prend fin aujourd’hui manifestement…

    Elle se coucha sur le ventre au bord du toit comme tous les autres et se mit à attaquer les octariens avec un Classique Concentraceur Zoom X. Ça doit être la première personne que je vois dans l’Escadron qui utilisait une arme classique, c’est à dire la première version qui est sortie de ces armes. En plus d’un design différent, elles possèdent également un set d’arme secondaire et spécial différent. D’ailleurs plus aucune arme de ma génération ne possède les armes spéciales de la génération « Classique ».

    Chara :  Ça semble mal parti…

    Capitaine de l’équipe 11 : Exact. Mais on ne peut pas se permettre d’abandonner. Chromapolis représente le seul rempart entre les octo-régions et notre monde. Si ils arrivent à la prendre, nous n’aurons pas d’autres choix que de faire sauter nos propres chemin de fer pour les empêcher d’envahir Squidop City puis de fils en aiguille tout le pays.

    Chara parue un peu gênée et honteuse que la générale lui ai répondu. Je peux comprendre.

    Je lançai ma Pigmalance sur les lignes arrière des ennemis. Bien placé, c’est destructeur. Chara envoya une Pluie D’encre dans le but de gêner la progression de l’ennemi. Comme ils étaient beaucoup ils eurent du mal à sortir du périmètre de la pluie et furent pour la plupart liquidés grâce à l’assistance de nos rouleaux.

    Mais les octalings ennemis aussi avaient leurs spéciaux qui faisaient des ravages dans nos lignes. Entre les Chromosphère qu’ils catapultaient chez nous, les Multi-Missiles et leurs deux Tentavol Lance-Tornade qui restait à l’écart en nous canardant, nous avions beaucoup de mal à garder nos positions.

    Capitaine de l’équipe 11 : ON REJOINT L’AUTRE GROUPE EN SUPER SAUT À MON SIGNAL ! PRÊTS ? MAINTENANT !

    Je tirai un dernier tir et me preparai à sauter sur la position d’un des alliés lorsqu’il y eu un grand bruit. De la forêt qui bordait la ville sorti un grand aileron métallique fonçant à toute vitesse vers nos lignes.

    J’annulai mon saut et me rapprochai du bord pour observer.

    Chara (Casque) : Qu’est-ce que tu fiche !?

    Capitaine de l’équipe 11 (Casque) : Unité Reemurr, vous n’arriverez à rien en restant seul. Rejoingnez le reste de l’équipe.

    Asriel : À vos ordres…

    Je super-sautai sur la position de Chara au moment où l’aileron disparu dans le sol derrière la première ligne ennemi… Et que la créature au bout surgissent dans la notre.

    Capitaine de l’équipe 11 : Unité Reemurr. Les grands actes de bravoure se font seul je l’admet. Mais pas avec des milliers d’ennemis en face. En groupe nous avons plus de chance de ne pas nous faire liquider tout de suite en freinant l’avancer ennemi. Compris ?

    Asriel : Compris Madame.

    Capitaine de l’équipe 3 (Casque) : Votre attention à tous. Apparemment ils ont décidé de sortir le grand jeu en utilisant des TentaTitan. Ce monstre là est déjà répertorié dans notre base de données. Il s’agit de TentaCro, qui attaque depuis le sol. Pour le vaincre il faut briser ses dents et lui lancer une bombe splash dans la bouche.

    Capitaine de l’équipe 11 : ON VA ESSAYER DE PROTÉGER CEUX QUI IRONS À L’ASSAUT DE LA TENTATITAN !

    Membre de l’équipe 11 : Compris !

    Je me mit en position à côté de Chara comme d’habitude.

    Asriel : Heu… Chara ? Je sais que c’est pas vraiment le moment mais c’est quoi déjà les noms des générales ?

    Chara : Je te l’ai déjà dit cinq fois idiot. On a la générale Notlaps qui la capitaine de l’équipe 3 et la notre est la générale Élatrend.

    Asriel : Et niveau des prénoms ?

    Chara : Tu crois que je sais !? Concentre toi sur la bataille en cour !

    Je me remis à tirer sur les octariens qui essayaient d’attaquer nos unités en grimaçant.

    Capitaine de l’équipe 12 (Casque) : Équipe 11 ! Vous avez un gros missile tornade d’une puissance totalement op qui fonce sur votre position actuelle ! BOUGEZ VOUS !

    Générale Élatrend : EXÉCUTION !

    Je fit la chose la moins logique au monde. Mais Chara a fait la même chose que moi donc ça me rassure un peu. Nous avons sauté du haut de l’immeuble. C’est à dire que cinq étages de haut. Bien que nous ayons pas d’os et que nous avions atterris en calanant dans une flaque allié, le choc a été dur.

    Mais l’explosion du missile tornade nous rata de très peu.

    D’autres membres de l’équipe (ceux qui avaient mis Aérodynamisme en compétence principale de leur tenue de combat) eurent le temps de super sauter. Mais à part ceux qui n’avaient pas sauté comme nous, l’intégralité de l’équipe avait été liquidée.

    Plus loin il y avait les deux générales qui semblaient en pleine discussion stratégique et manifestement à voir leur expression ce qui se passait leur plaisait absolument pas.

    Chara lança une nouvelle Pluie D’encre dans le tas tandis que je remarquai que nos coéquipiers en avait fini avec TentaCro.

    Générale Élatrend (Casque) : Unités Erreticlac, Diuqsu, Eqitamor, Reemurr et Rumred. On nous signale qu’un groupe détaché d’octaling se dirige vers le QG. On aura besoin de vous là bas. Exécution.

    Chara et moi se regardèrent avant de super-sauter direction le QG avec environ un quarantaine d’autre Inklings.

    À suivre

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.